Astypalea, la prochaine île verte de l’Europe.

Pourquoi Astypalea, va devenir la prochaine île verte de l’Europe ? L’île Astypalea est cachée parmi des dizaines d’îles inhabitées dans le Dodécanèse. L’île en forme de papillon d’une longueur de seulement 96 kilomètres carrés. Notamment connue des initiés pour ses maisons blanchies à la chaux et le bleu infini de la mer.

Objectif; faire d’Astypalea l’île verte de l’Europe.

Les îles font partie des richesses les plus inestimables dans le patrimoine Grec. En effet, ces dernières se déversent à foison à travers les divers archipels de la région. Chaque île à sa particularité et attire les visiteurs selon ses centres d’intérêts.

Celle sur laquelle nous porterons notre intérêt aujourd’hui n’est autre que l’île d’Astypalea. Plus précisément, parce que le gouvernement grec a pour objectif de faire d’Astypalea l’île verte de l’Europe.

Le premier objectif d’Astypalea, obtenir un bilan carbone neutre.

Le gouvernement grec semble décidé à faire d’Astypalea une île en parfaite harmonie avec l’écologie en cette année 2021. En témoigne la collaboration qui a déjà commencé entre ce dernier et Herbert Diess, qui n’est autre que le PDG de la célèbre marque automobile allemande Volkswagen.

En effet, les deux parties projettent de vider progressivement l’île de ses véhicules à moteur à combustion, et d’en remplacer les deux tiers par des véhicules électriques, et ce, dans le délai phénoménal de 6 mois !

Même s’il faut reconnaître qu’Astypalea n’abrite pas un nombre astronomique de véhicules (environ 1500), c’est tout de même un défi de taille.

Une attitude qui n’a pas manqué l’appréciation de la classe politique grecque favorable au respect de l’environnement.

Cette ambition concerne également les services étatiques (police, pompiers, ambulances, etc) qui se déplaceront de même à bord de véhicules électriques, mais aussi et surtout les touristes. En effet, si l’île ne compte qu’environ 1300 habitants en son sein, elle accueille en revanche plus de 70 000 touristes annuellement; Ainsi, l’Etat grec prévoit de mettre à disposition de ces derniers des scooters électriques à la location, ainsi qu’un système de covoiturage.

Si ces projets sont menés à bien comme prévu, Astypalea devrait jouir d’un bilan carbone neutre d’ici peu, ce qui en ferait la première île verte en Europe à atteindre cet objectif.

L’électricité pour alimenter les véhicules produite localement!

Le gouvernement grec va encore plus loin en ce qui concerne le projet d’Astypalea. Puisque l’électricité qui devra alimenter tous ces nouveaux véhicules, sera produite localement. Et, bien entendu, avec des moyens écologiques. Par conséquent, des parcs éoliens ainsi que des panneaux photovoltaïques seront déployés sur l’île.

De plus Astypalea pourra, en plus d’avoir un bilan carbone nul, se targuer d’être autonome concernant les énergies.

La suppression des moteurs à combustion ne se fera pas dans l’immédiat, puisque des générateurs diesel resteront en place quelque temps, mais uniquement pour pallier d’éventuelles carences. Pendant ce temps, environ 230 points de recharges seront implantés à Astypalea.

Le coût total de cette transition devrait s’élever à un peu plus de 6 millions d’euros. Cela représente tout de même une somme importante pour l’Etat grec. Pour une si petite partie de son territoire, mais surtout dans le contexte de crise que vit actuellement le pays.

Cependant, le gouvernement se dit convaincu que le projet en vaut la dépense. Car en plus de l’impact positif que ce dernier aura sur l’île et ses habitants, il donnera l’exemple et symbolisera le début de la transition écologique en Europe.

- Annonce -Ceetiz - Transferts

Articles liés

Réservez votre vol en ligne

Réservez votre location de voiture

Location de voiture jusqu'à 30% de réduction

Traverser les iles grecques en ferry

Derniers articles

Envie d'une croisière ?

Investir dans les iles grecques

Categories